logo-mini
Wessal

Projet Wessal du Port de Casablanca, un budget de plus de 500 millions de dirhams pour le terminal croisières


Partager

Wessal

Les travaux de la structure dédiée à l’accueil des grands navires de croisière avancent, ils sont pilotés par l’ANP, l’Agence Nationale des Ports, maître d’ouvrage.

Un terminal très attendu car le port de Casablanca connaît une baisse continue du nombre de croisiéristes. 42 500 à fin avril 2016 en baisse de 59% par rapport à avril 2015.

Lancé par le Roi Mohamed VI en mars 2015, Wessal Casablanca Port pour un budget total de 6 milliards de dirhams, se structure en plusieurs volets sur 12 hectares et s’inscrit dans la stratégie touristique Maroc 2020 avec l’objectif de booster le tourisme d’affaires et de croisière.

Côté financement le tour de table compterait : les Émirats Arabes Unis via Aabar Investments, un fonds d’investissement du Koweït, une holding du Qatar, et le fonds souverain d’Arabie Saoudite aux côtés du FMDT, le fonds marocain pour le développement touristique.

Wessal Casablanca Port bénéfice aussi du soutien de la BERD, BEI et de la Banque Mondiale.


Poster un Commentaire

19 − six =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.