logo-mini
huile d'olive

Production de l’huile d’olive : les dangers de l’informel


Partager

huile d'olive

L’huile d’olive marocaine, cet or vert qui fait notre bonheur et celui de millions de consommateurs à l’étranger pourrait se retrouver menacé à en croire le quotidien. En début d’année le Maroc se plaçait au 5ème rang mondial, en tant que producteur et exportateur d’huile d’olive.

Cependant, les chiffres de la filière oléicole prévoyaient une baisse de la production cette année. Cette baisse devait atteindre les 40% son prix a d’ailleurs beaucoup augmenté : pour se situer aujourd’hui autour des 45 Dh le litre, soit 10 Dh de plus que l’an dernier. La quantité d’olives disponible sur le marché a en effet été inférieure à la demande moyenne. Dans ce sens, le journal Al Akhbar révèle que certaines unités de production d’huile d’olive ont recours à une matière dangereuse et parfois toxique, appelée le talc d’olive, pour rendre plus importante la quantité produite. Si un hectare d’olives peut produire normalement jusqu’à 24L d’huile, l’utilisation de cette matière fait que la production augmente de 12 litres supplémentaires.


Poster un Commentaire

6 + 14 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.