logo-mini
Plan d’accélération industrielle

Plan d’accélération industrielle : une success story ?


Partager

Plan d’accélération industrielle

Les invités

• Salim Rabbani, fondateur directeur de Soliman Conseil

• Khalid Benomar, consultant en stratégie – chargé de mission auprès du chef de gouvernement

• Mohammed Benmoussa, économiste

• Nicolas Kepel, directeur de développement du groupe Jet Contractors

• Omar Cherkaoui, directeur de Finance Active Maroc

Édito

Le Plan d’accélération industrielle est de ces stratégies sectorielles ciblées, lancées par le Maroc dans un souci de modernisation d’une économie encore grandement traditionnelle. Le Plan s’étale de 2014 à 2020 et veut créer un demi-million d’emplois d’ici à 2020, mais aussi de porter à 23% la participation du secteur industriel dans le PIB. Trois grands axes de mesures : la réduction de l’atomisation industrielle, l’amélioration de la compétitivité des PME et puis, l’amélioration du positionnement du Maroc à l’international en mettant l’accent sur les secteurs exportateurs.

Pour le financement des sept années de plan, un Fonds de Développement Industriel doté de 20 milliards de Dirhams. Par ailleurs et au volet du foncier industriel, la mobilisation de 1147 hectares pour les opérateurs industriels. Le Plan accorde aussi une importance particulière aux Accords de Libre Echange mais également aux investissements étrangers. Le tout, sous la supervision d’un comité interministériel pour le suivi de la réalisation des projets prévus dans le cadre du Plan d’Accélération Industrielle.

Nous ouvrons le débat cet après-midi sur le Plan d’Accélération Industrielle 2014-2020 du Maroc. Si sur papier, la stratégie est ambitieuse et se présente comme être dotée des moyens nécessaires à sa mise en place effective, qu’en est-il dans les faits ? Trois années après le lancement du PAI, où en sommes-nous ? Quelles sont les réalisations du Plan à ce jour ?

En matière de création d’emploi, en matière de renforcement de la compétitivité des PME et s’agissant de l’amélioration du positionnement du Maroc à l’international ? Le Plan cible-t-il les bons objectifs ? Qui sont les acteurs impliqués dans la mise en œuvre du Plan d’Accélération Industrielle, soit-il privés ou publics ? Les régions, notamment, quel est leur rôle dans la dynamique enclenchée par le PAI ? Place au débat.


Poster un Commentaire

19 − 14 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.