logo-mini

Pirelli sous pavillon chinois va se retirer de la bourse de Milan


Partager

À l’heure où Ferrari est entrée en bourse à New York, un autre fleuron industriel italien, Pirelli prévoit de se retirer de la bourse de Milan après être passé sous pavillon chinois.

Mais Pirelli restera en Italie, rassure l’actionnaire chinois en la personne du nouveau président, le chinois Ren Jianxin, dont le groupe ChemChina est désormais actionnaire majoritaire de Pirelli.

On rappelle que Ren Jianxin a remplacé cette semaine au poste de président de Pirelli son dirigeant historique, Marco Tronchetti Provera qui est pour sa part devenu vice-président exécutif du groupe et directeur général.

« Ce mariage peut ouvrir à Pirelli le plus grand marché du monde. En termes de parts de marché, faire partie de la même famille sera bénéficiaire aux deux groupes », a encore déclaré Jianxin, nouveau patron du fabricant italien de pneus ; évoquant la forte croissance attendue dans le secteur de l’automobile en Chine au cours des dix prochaines années.

À terme : Pirelli devrait se retirer de la Bourse de Milan, où le groupe était coté depuis 1922.


Poster un Commentaire

16 + un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.