logo-mini
Philippines

Philippines : faut-il utiliser le mal pour combattre le mal du terrorisme ?


Partager

Philippines

Les forces de sécurité aux Philippines disent avoir abattu 89 combattants terroristes en plus d’une semaine de combats, alors que la ville de Marawi est toujours le théâtre d’âpres combats entre l’armée et des combattants djihadistes se revendiquant de Daech. Selon le Parisien, hier matin, des hélicoptères militaires continuaient de tirer des roquettes sur les poches de résistance.

Les djihadistes continuaient de retenir des civils en otage, alors que plusieurs milliers d’habitants étaient pris au piège des combats. Pour rappel, le sud du pays connait une montée des violences inédites depuis quelques jours. Le président Rodrigo Duterte a décrété la loi martiale dans toute la région de Mindanao, où vivent 20 millions de personnes.


Poster un Commentaire

1 × deux =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.