logo-mini
Grèce

Et pendant ce temps, l’Allemagne s’enrichit sur le dos de la Grèce…


Partager

Grèce

Le Ministère des Finances allemand a rendu public les profits engrangés grâce aux intérêts des prêts accordés à la Grèce. Résultat : Berlin a encaissé 1,34 milliard d’euros depuis le début de la crise en 2009. Les Etats membres s’étaient pourtant accordés pour reverser les profits des banques centrales à la Grèce. Seulement l’opération a été stoppée en 2015 pour des raisons politiques, rappelle Les Echos, en particulier à cause des tensions entre le gouvernement Tsipras, fraîchement élu, et la Troïka.


Poster un Commentaire

trois − 2 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.