logo-mini
Vuitton

Paris Fashion Week : le Musée du Louvre, cadre du défilé Vuitton par Nicolas Ghesquière. Un show ethnique qui défend l’immigration


Partager

Vuitton

Une première puisque le célèbre musée parisien n’avait jusqu’ici jamais accepté d’accueillir un show mode.

Les mannequins du malletier ont défilé au cœur de la pyramide de verre devant 5000 personnes.

À l’intérieur, la collection a été présentée sur les quatre étages de la Cour Marly.

Côté style, Vuitton signe une ligne métissée, un brassage de cultures et d’ethnies : motifs africains sur vestes en daim, gilets en fourrure de style indien Comanche et vestes effets jean mais réalisées en peau de mouton.

En coulisse du défilé, cette déclaration forte du directeur artistique :

Avec tous les enjeux que posent les frontières et l’immigration aujourd’hui, je voulais montrer, à travers la mode, que l’immigration a toujours été incroyablement importante pour l’évolution de chacun d’entre nous.

Dans un contexte politique tendu en France, Ghesquière a tenu à rappeler que :

L’immigration est précieuse. Évidemment, Paris est une ville qui a toujours accueilli des créateurs étrangers par le passé et encore aujourd’hui. Nous sommes au Louvre et il est ouvert à tous les peuples, et il ne devrait pas y avoir de frontières au Louvre. Je voulais donc que la collection Vuitton reflète tout cela.


Poster un Commentaire

20 − huit =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.