logo-mini
Manus x Machina

La nouvelle grande expo du Met à New York, « Manus x Machina » : technologie, haute couture et prêt-à-porter


Partager

Manus x Machina

Un décryptage de l’influence des nouvelles technologies sur les processus créatifs dans la mode.

L’exposition, qui sera inaugurée le 5 mai s’appuie sur 120 pièces, de la robe Worth datant de 1880, Yves Saint Laurent des années 70, à l’ensemble Chanel de 2015.

Andrew Bolton, le commissaire d’exposition explique je cite : « Traditionnellement, la distinction entre haute couture et prêt-à-porter se fonde sur la différence entre le travail à la main et l’usage de machines. Cependant, de nos jours, les frontières se font floues puisque chaque discipline adopte les pratiques et les techniques de l’autre ».

L’exposition retracera les débuts de la haute couture au 19ème siècle, l’invention de la machine à coudre, puis les effets de la production de masse.

Avec à l’appui  des créations de Cristobal Balenciaga, Christian Dior, André Courrèges, Sarah Burton pour Alexander McQueen, , Alber Elbaz pour Lanvin, Jean Paul Gaultier, Helmut Lang, et Miuccia Prada qui présidera le vernissage, aux côtés d’Anna Wintour, la patronne du Vogue américain, Nicolas Ghesquière le directeur artistique de Vuitton et Karl Lagerfeld.

Manus x Machina, ce sera donc du 5 mai au 14 août au Metropolitan Museum of Art de New York.


Poster un Commentaire

dix + 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.