logo-mini
minijupe

La minijupe ou l’histoire d’une arrogante très sexy !


Partager

minijupe

Depuis plus de cinquante ans, elle affiche fièrement les genoux et les cuisses des femmes sur les podiums de mode. Pour traverser les époques sans y paraître, elle n’a eu de cesse d’être réinventée. Droite, évasée, plissée, en cuir ou en jean… Quel que soit le modèle, la minijupe fait aujourd’hui partie des « indispensables » du vestiaire féminin.

Les débuts de la minijupe ne sont pas faciles. Symbole de l’anticonformisme, la pièce de tissu choque dans les milieux bien pensants. Un conflit de générations éclate alors entre les jeunes filles, qui voient dans ce vêtement le moyen d’afficher leur liberté, et leurs parents, qui l’assimilent au summum de l’indécence et de la vulgarité. Mais le succès est tel chez les adolescentes et les jeunes femmes que la scène artistique s’approprie très rapidement le phénomène. C’est le début d’une grande aventure portée par des stars telles que Catherine Deneuve, Brigitte Bardot ou encore Jane Fonda.

Emblème des sixties, la minijupe va traverser les décennies pour devenir un classique du vestiaire féminin. En toute saison, cette pièce de mode est portée soit avec des collants et des bottes en hiver ou avec des sandales en été. La minijupe se décline en une multitude de formes, de longueurs, de matières et de couleurs car celle qui était autrefois un objet d’émancipation fait aujourd’hui figure de « basique ».


Poster un Commentaire

seize − 8 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.