logo-mini
#MeToo

#MeToo : quand la vendetta prend le pas sur la justice


Partager

#MeToo

Place au hashtag #MeToo. Après s’être exporté, au Maroc par exemple, où il aura contribué à briser l’omerta sur le harcèlement sexuel. Cette fois,  les femmes harcelées passent d’internet à la rue, à l’exemple de la France, où des rassemblements se sont tenus un peu partout dans le pays. Et plus loin encore, c’est une série de révélations qui met en cause des politiques et même des intellectuels comme Tarik Ramadan.

Derniers scandales en date repris par le quotidien le Monde : à Londres, de nouvelles révélations viennent exposer les comportements inappropriés de plusieurs députés et soulignent l’ambiance machiste qui règne de longue date à la Chambre des communes. Selon le Daily Telegraph, une liste de treize députés accusés de harcèlement circule. Elle inclurait au moins deux ministres britanniques.


Poster un Commentaire

4 × quatre =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.