logo-mini
Médecins Sans Frontières

Médecins Sans Frontières renonce aux fonds de l’UE : est-ce suffisant pour ouvrir les yeux de l’Europe sur sa politique migratoire?


Partager

Médecins Sans Frontières

En renonçant aux fonds de l’Union européenne, Médecins Sans Frontières a donc choisi de se passer d’un peu plus de 62 millions d’euros, un peu plus même, car les dons prévus pour cette année étaient en augmentation.

Dans cette décision, l’accord entre l’UE et la Turquie a joué un rôle important. MSF estime que « trois après cet accord, que les gouvernements européens revendiquent comme un succès, les gens qui ont besoin de protection sont les grands laissés-pour-compte ».

Cet accord a eu pour conséquence de bloquer sur les îles grecques plus de 8 000 personnes, y compris des centaines de mineurs non accompagnés qui vivent dans des conditions désastreuses, dans des camps aujourd’hui surpeuplés. En somme, MSF déplore aujourd’hui que « la préoccupation principale de l’Europe n’est plus de savoir comment ces gens seront protégés, mais comment on peut les maintenir le plus loin possible de l’Europe ».

À noter que la dernière proposition de la Commission européenne, en date du 13 juin, a encore inquiété un peu plus Médecins Sans Frontières. Bruxelles souhaite répliquer l’accord conclu avec la Turquie dans plus de seize pays en Afrique et au Moyen-Orient.


Poster un Commentaire

19 + sept =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.