logo-mini
football

Matchs de football au Maroc : une organisation indigne des infrastructures


Partager

football

Le football marocain a connu un développement important de ses infrastructures au cours des dernières années, notamment à Fès, Marrakech, Tanger ou Agadir.

Pourtant, l’organisation des matchs fait toujours défaut qu’il s’agisse des matchs du championnat ou de ceux de l’Equipe Nationale. Si les supporteurs et les groupes Ultras ont été pointés du doigt quant aux actes de vandalisme, les autorités et les organisateurs ont également une grande part de responsabilité, principalement dans la gestion de la billetterie et de l’entrée et sortie du stade. Avant le match du Maroc face à la Côte d’Ivoire, plusieurs personnes, munies de billets, se sont vues refuser l’accès à l’enceinte, pour cause de manque de places.

À l’intérieur, la numérotation des sièges n’est jamais respectée. Dans le championnat national, plusieurs groupes de supporteurs boycottent les matchs depuis le début de la saison. Ils réclament un meilleur respect de la part des autorités, et plus de dignité dans les conditions d’accès au stade.


Poster un Commentaire

3 × 3 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.