logo-mini
terroriste

Marocains de retour de Daesh : comment faut-il les considérer ?


Partager

terroriste

Abdelhak Khiame, le directeur du BCIJ, a affirmé que 1 623 Marocains avaient rejoint les foyers de tension où combattent les organisations terroristes et les milices, parmi eux 400 ont trouvé la mort et 78 autres sont revenus au Maroc. Abdelhaq Khiame, qui s’exprimait lors d’une émission sur France 24 samedi dernier, a souligné que la loi marocaine incriminait quiconque rejoint ou tente de rejoindre les organisations terroristes. Il a aussi fait savoir que les personnes qui reviennent des zones de tension étaient soumises à interrogatoires. Il a par ailleurs ajouté que 100 séparatistes du Polisario ont également rejoint l’organisation terroriste en Irak et en Syrie.


Poster un Commentaire

quatorze − 9 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.