logo-mini
sacs

Les Marocains sont-ils de plus en plus écologiques ?


Partager

sacs

Le ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique, Moulay Hafid Elalamy, a affirmé, lundi soir à Casablanca, que la mise en œuvre de la loi interdisant la fabrication, l’importation, l’exportation, la commercialisation et l’utilisation des sacs en matière plastique avait enregistré des résultats encourageants durant les 6 premiers mois.

Depuis l’entrée en vigueur de la loi, l’utilisation des sacs en plastique a été considérablement réduite. Elle est quasiment éradiquée dans le commerce moderne et le recours aux produits alternatifs a connu une hausse remarquable au niveau des commerces de proximité, selon les précisions du Ministre.

Au total, ce sont 139 jugements qui ont été prononcés avec des amendes d’un montant de 2,76 millions de DH.

Quant aux opérations de ramassage et d’élimination des sacs en plastique, dont le chef de file est le ministère de l’Intérieur, elles ont permis la collecte de plus de 6.800 tonnes de sacs qui ont été incinérés dans des fours de cimenteries, en collaboration avec l’Association Professionnelle des Cimentiers. Par ailleurs , en matière d’accompagnement des opérateurs impactés par la loi, le département de l’Industrie a mis en place un fonds de 200 millions de DH, dédié au financement et à l’accompagnement à la reconversion.


Poster un Commentaire

20 − 2 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.