logo-mini
Maroc

Comment le Maroc agit-il pour renouer avec ses ennemis de longue date ?


Partager

Maroc

Les ministres des Affaires Étrangères marocains et angolais se  sont réunis en début de semaine, notamment pour parler des enjeux diplomatiques. Les deux pays ont signé des accords de coopération relatifs à la suppression de visas pour les passeports diplomatiques et aux consultations politiques. Sur le Sahara, les déclarations du chef de la diplomatie angolaise étaient très attendues, l’Angola étant historiquement hostile à la position marocaine.

En 2016 et début 2017, les positions de l’Angola furent parmi les plus hostiles au Royaume, au Conseil de sécurité et à l’UA. Selon nos confrères de Médias24, le ministre angolais a notamment déclaré que « le fait que le Maroc soit revenu dans la famille africaine, c’est quelque chose que nous ne pouvons pas ignorer », et d’ajouter que « la question du Sahara est traitée au niveau des Nations unies. Les premiers intéressés sont le Maroc, les sahraouis et l’ONU. Ce n’est pas à nous, angolais, de donner une solution ».


Poster un Commentaire

deux + seize =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.