logo-mini
art

Marché de l’art : Rothko, Still, Prince et Calder


Partager

art

Le bilan des deux soirées d’art moderne et contemporain de Christie’s et Sotheby’s à New York.

Un marché assagi certes, mais toujours de bonnes performances à la clé pour les valeurs sûres. Christie’s a généré 318 millions de dollars lors de cette seule vente contre 242 millions pour sa concurrente directe Sotheby’s.

En plus de Jean Michel Basquiet et Cy Twomby dont on vous parlait hier, d’autres grands noms ont marqué ces deux ventes : Rothko et Still.

Une toile bleue et verte de Mark Rothko confirme encore son statut de poids lourd du marché. Le tableau No. 17, une œuvre qui ne fait pourtant pas partie de son catalogue raisonné, a été adjugée pour 32,6 millions de dollars.

Parmi les lots très coûteux, on compte aussi PH-234 de Clyfford Still vendu à 28 millions de dollars. L’américain Richard Prince dont 5 œuvres ont été vendues ; l’une d’elles Kiss Tomorrow Goodbye s’est arrachée pour 9,7 millions de dollars.

Un mobile d’Alexander Calder s’est arraché pour 8,3 millions de dollars. Et un autre le mobile Rouge et Noir a été adjugé pour plus de trois millions de dollars.

Exposé récemment à la Tate Modern de Londres dans le cadre d’une grande rétrospective, Calder et ses sculptures fines et poétiques, est devenu l’une des valeur sûres des ventes d’art contemporain.


Poster un Commentaire

1 × 5 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.