logo-mini
Marchands ambulants

Marchands ambulants : entre commerce complémentaire et pollution de l’espace public


Partager

Marchands ambulants

Les commerçants de Casablanca commencent à exprimer leur ras-le-bol. Selon le quotidien l’Economiste, paru hier, les commerçants ont décidé de fermer boutique aujourd’hui, 13 juillet pour protester contre l’anarchie ambiante. Depuis plusieurs semaines, les vendeurs ambulants ont envahi plusieurs artères dont le bd Mohammed V, rue Prince My Abdellah. Sans compter les places des Nations unies et Mohammed V, ajoute la même source. Les membres de l’association Assafa des commerçants du centre-ville, qui a tenu son AG extraordinaire samedi dernier, ont décidé de reconduire cette grève tous les jeudis jusqu’à satisfaction de leurs revendications, à savoir l’éradication des vendeurs ambulants dans le quartier.


Poster un Commentaire

15 − 3 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.