logo-mini
Shanghai Tang

Luxe : le groupe Richemont vend Shanghai Tang à l’italien Alessandro Bastagli


Partager

Shanghai Tang

Le groupe de luxe suisse était entré au capital de la griffe de prêt-à-porter Shanghai Tang il y a 19 ans, avant de racheter la totalité de l’entreprise il y 9 ans, dans le but d’accélérer son développement sur le marché occidental. Shanghai Tang possède 32 boutiques dans le monde et propose également des accessoires ainsi qu’une offre d’objets de décoration et articles pour la maison. Si les modalités et détails financiers de la transaction n’ont pas été précisés par Richemont, le groupe a assuré que l’opération serait « sans effet notable » sur ses résultats financiers pour l’exercice de l’année en cours, qui se terminera au 31 mars 2018.

Dans un communiqué, Alessandro Bastagli a précisé avoir acquis une part du capital de Shanghai Tang avec le fonds d’investissement Cassia Investments, ainsi qu’un fonds britannique anonyme, sans préciser toutefois le montant de sa prise de participation.


Poster un Commentaire

13 − 12 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.