logo-mini
Lady Di

Le Look Lady Di : un modèle et une inspiration pour de nombreux créateurs


Partager

Lady Di

Égérie entre toutes, la princesse de Galles est un modèle : celui du chic, d’une certaine idée de la classe à l’anglaise. Alors qu’aujourd’hui le rétro est plus que jamais actuel, je vous propose de vous replonger dans les clichés surannés de Lady Di, une icône stylistique moderne, indépendante et un brin excentrique.

Quand la princesse se fiance en 1981, Diana est une jeune fille timide qui ose à peine relever le regard préférant fixer ses chaussures. Sa garde-robe reflète bien sûr l’époque mais aussi l’innocence de la jeune femme qui croit vivre un conte de fées en épousant le Prince Charles. À cette époque, Lady Di mise sur des tenues qui traduisent bien sa douceur et le dressing de la princesse semble précurseur en matière de tendances avec des coloris pastel et la mise en avant de l’imprimé Liberty.

Devenue Princesse, Diana se plie au protocole et au goût de la cour d’Angleterre pour les chapeaux. Mais petit à petit, la princesse va mettre en avant sa silhouette moderne et cintrée. Diana va s’affranchir des codes et imposer une nouvelle féminité en faisant confiance à de nouveaux créateurs.

Séparée en 1992 puis divorcée en 1996 du Prince Charles, Lady Di découvre qu’elle a un véritable pouvoir de séduction. Robes de créateurs asymétriques, courtes ou décolletées, tailleurs chics aux motifs tartan, col lavallière, silhouette graphique, la princesse démocratise également les ensembles colorés associés à des chapeaux oversize.

Ainsi au fil des temps, la princesse de Galles devient la championne de ce que l’on appelle « the classic with a twist » et impose un style qui inspire encore aujourd’hui.


Poster un Commentaire

6 + 4 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.