logo-mini
obésité

L’obésité et la banalisation de la malbouffe


Partager

obésité

Le gouvernement britannique vient de demander aux restaurateurs de faire des portions plus petites pour lutter contre l’obésité. Le ministre de la Santé demande ainsi aux restaurateurs de réduire la taille de leurs desserts de 20%.

Par ailleurs, le gouvernement va créer un site internet où les restaurants seront classés, avec d’un côté ceux qui servent de la malbouffe en quantité et de l’autre, les bons élèves, avec des plats plus sains et surtout moins copieux. Comme l’avait expliqué l’ancien ministre de la Santé britannique, sortir se restaurer est devenu commun pour beaucoup de Britanniques : un quart des familles emmène leurs enfants dans des fast-foods chaque semaine, selon un rapport du McKinsey Global Institute (MGI), environ 62% des adultes et 31% des enfants âgés de deux à 15 ans sont en surpoids ou obèses. Un problème de santé publique qui coûte par ailleurs près 60 milliards d’euros par an au pays.


Poster un Commentaire

17 + six =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.