logo-mini
Leila Aïchi

L’investiture de Leila Aïchi par Macron est normale, sauf pour les naïfs


Partager

Leila Aïchi

L’investiture jeudi 11 mai dernier de la sénatrice de Paris Leila Aïchi à la 9ème circonscription des Français de l’étranger sous la bannière « En Marche ! » ne passe pas au Maroc. Depuis l’annonce de cette nouvelle, les réactions se multiplient en raison des positions qualifiées de « pro-Polisario » de l’écologiste franco-algérienne. Les cercles pro-marocains en France se mobilisent. À l’image du « Cercle Eugène Delacroix », une association regroupant des élus pour « l’amitié entre la France et le Maroc ».

L’association a qualifié l’investiture de Leila Aïchi de « faute morale ». Les comités du mouvement La République en Marche du Sénégal, de la Côte d’Ivoire et de la Tunisie ont d’ailleurs mis en « stand-by », tout comme le comité marocain, leur campagne pour les législatives françaises, un scrutin qui doit avoir lieu en juin prochain.


Poster un Commentaire

4 + 14 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.