logo-mini
la Samir

Pourquoi l’Etat a choisi de ne pas nationaliser la Samir?


Partager

la Samir

L’unique raffineur du Maroc a été mis en liquidation définitive en juin dernier avec période de maintien temporaire d’activité de 6 mois.

Avec sans doute plus de deux milliards d’euros de passif, ce sera la plus grosse faillite de l’histoire économique du Maroc. Au grand désespoir des créanciers, de l’Etat, des salariés mais aussi des actionnaires minoritaires. La liquidation définitive sera prononcée en janvier, à moins qu’un repreneur ne se manifeste.


Poster un Commentaire

1 + 16 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.