logo-mini

Les smartphones de luxe Vertu passent sous pavillon chinois


Partager

Vertu, firme connue pour ses téléphones d’exception, aux finitions sur mesure et ultra luxe, fabriqués à la main en Angleterre vient d’être rachetée par un fonds d’investissement de Hong Kong.

Le finlandais Nokia avait cédé Vertu à un fonds suédois en 2012 qui lui même vient de vendre la firme au fonds chinois Godin Holdings. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé.

Il y’a trois ans la société britannique Vertu appartenait au groupe finlandais Nokia, alors en grande difficulté, et qui l’avait cédée pour environ 200 millions d’euros de luxe en 2012 au fonds suédois EQT Partners.

Fondée en 1998 par l’industriel finlandais qui cherchait à monter de toute pièce une niche de marché sur les téléphones mobiles très haut de gamme, soit l’équivalent de Rolls Royce pour les smartphones.

Vertu aurait vendu 450.000 modèles depuis 2002, date à laquelle furent lancés ses premiers smartphones. Des modèles aux matériaux rares : cuir, titane, cristaux et saphirs, assemblés à la main en Angleterre et vendus plusieurs milliers d’euros l’unité.

Le dernier né de Vertu débute à plus de 8000 euros et va jusqu’à atteindre les 18000 euros. Sous le nom Signature Touch, il est équipé d’un écran haute définition de 5,15 pouces de diagonale, protégé par du verre de saphir ultra-résistant, à l’origine destiné aux montres.

Sur ce terrain des smartphones ultra-luxe, Vertu, longtemps seule doit désormais affronter la concurrence d’Apple et son iPhone déclinés dans des versions de prestige repensées par des designers comme le britannique Stuart Hughes et son l’iPhone 5 Black Diamond, un smartphone habillé d’or et de diamants dont le prix a atteint 11,5 millions d’euros payés par un riche client chinois.


Poster un Commentaire

2 × un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.