logo-mini
robe

Les robes les plus spectaculaires de la Fashion Week haute couture printemps-été 2016


Partager

robe

Au défilé Elie Saab : une robe de mariée en tulle de soie rose anglaise, rebrodée de perles, fils de soie et cristaux Swarovski, portée avec un voile d’inspiration sari. Une création qui a exigé depuis mi-novembre, le travail à plein temps de 15 brodeurs, 3 modélistes et 5 couturiers.

Au show Chanel, la robe de mariée bustier fourreau, composée de trois pièces a nécessité  plus de 50 mètres de dentelle, 8000 cristaux et perles et 1500 heures de travail réparties entre l’atelier Lemarié et l’atelier de haute couture de la maison au double C.

Au défilé Valentino haute couture, la robe Rêve et Réveil. Une robe asymétrique, formée d’un tissu grille de budellini (est ce qu’est pas budelli) lamé, taillé et noué à la main, nécessitant 2000 heures de réalisation.

Chez Alexandre Vauthier, une slip dress en organza de soie brodée de 37000 cristaux, a exigé plus de 1000 heures de réalisation.


Poster un Commentaire

3 × 2 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.