logo-mini
Législatives

Législatives d’octobre : la campagne sera passionnelle


Partager

Législatives

Les invités : Mohcine Benkhaldoune, Membre du PJD, Baali Sghir, Membre Conseil National de l’USFP et candidat du parti à Ain Chock, Mostapha Chanaoui, Membre du Conseil National du PSU et candidat de la Fédération de Gauche démocratique à Casa Anfa et Aziz Boucetta, chroniqueur Luxe Radio chargé des questions politiques

Le 7 octobre prochain, quelque 15 000 000 citoyens inscrits sur les listes électorales, iront dans les isoloirs pour définir la nouvelle scène politique marocaine. Nouvelle ? Pas sûr ! Le PJD de Benkirane conserve en 2016, une « popularité quasi intacte » disent certains observateurs. Le PAM est désigné comme son principal challenger.

Mais comment se fera le choix des marocains et marocaines? Les votants sont à 55% des hommes et à 45% des femmes. Feront-ils le choix du cœur ou celui de la raison? Nos concitoyens céderont-ils face aux différents faits divers qui ont éclaté ces dernières semaines, impliquant ici et là une formation politique ou un nom connu du champ politique du Royaume.

Et puis comment s’y retrouveront-ils ? Ces dernières semaines les casquettes n’ont cessé de changer et chaque jour apporte son lot d’annonces inattendues. Qu’on soit de gauche ou de droite, l’idéologie ne semble guère être un obstacle à la course vers un siège, un mandat, ou un portefeuille. Cette transhumance chronique viendra-t-elle brusquer les marocains ?

À défaut de voter pour un nom, les marocains préféreront-ils se référer aux programmes des partis avant de faire un choix déterminant pour leur avenir proche mais aussi lointain ?

Législatives vote de cœurs ou de raison? C’est le débat que nous vous proposons cet après-midi  avec les représentants du PJD de l’USFP et du PSU. Tout de suite place au débat.


Poster un Commentaire

cinq × 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.