logo-mini
Algérie

L’Algérie, voter à tout prix


Partager

Algérie

Les Algériens se rendent aux urnes demain pour choisir leurs députés, un scrutin qui devrait confirmer la prééminence du parti présidentiel et dont la participation est le principal enjeu. Des élections qui arrivent dans un contexte tendu, le pays traversant une grave crise économique. La campagne électorale a été peu suivie par les Algériens qui semblent se passionner davantage pour celle de la présidentielle en France, sur l’autre rive de la Méditerranée.

Aucune surprise n’est en effet attendue lors de ce scrutin, alors que le FLN règne en maître absolu sur la vie politique depuis l’indépendance de l’Algérie en 1962. Les élections législatives mobilisent en général peu les électeurs avec des taux de participation de seulement 43,14% en 2012 et de 35,65% en 2007, des chiffres déjà gonflés selon des observateurs.


Poster un Commentaire

15 + six =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.