logo-mini

La valse des directeurs artistiques


Partager

Beaucoup de remous dans le secteur fashion : Alexander Wang a quitté Balenciaga et Raf Simons la maison Dior, et là c’est le départ inattendu d’Alber Elbaz de chez Lanvin où il a dirigé d’une main de maître les collections de la maison pendant 14 ans.

Les raisons de la rupture semblent être liées principalement aux désaccords entre le styliste et la direction de l’entreprise.

Dans une note citée par la presse, Alber Elbaz a déclaré quitter Lanvin « sur décision de son actionnaire majoritaire » la femme d’affaires taïwanaise Shaw-Lan Wang, qui, on le rappelle a racheté Lanvin à L’Oréal en 2001.

Le styliste Alber Elbaz, né au Maroc, est une grande figure de la mode mondiale et il détient une participation chez Lanvin située entre 10 et 18 %, il aurait manifesté son mécontentement quant à la stratégie mise en place par la PDG, Michèle Huiban, et la propriétaire taïwanaise.

Le chiffre d’affaires de Lanvin ayant nettement baissé depuis 2012, la maison de mode a besoin de se relancer par la communication et la publicité, d’où la nécessité de nouveaux apports financiers. Or l’actionnaire majoritaire taïwanaise a décliné jusqu’ici toutes les offres de rachat de la part d’importants investisseurs.

C’est donc dans ce contexte que s’inscrit le départ d’Alber Elbaz.


Poster un Commentaire

douze + 15 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.