logo-mini
Mimothérapie

La Mimothérapie


Partager

Mimothérapie

Aujourd’hui, nous faisons la lumière sur une pratique encore méconnue : la mimothérapie. Une approche entre mime et psychomotricité qui invite au lâcher prise, et à l’harmonisation du corps et de l’esprit. La mimothérapie a été inventée en 1975 par Simone Conein Gaillard, sophrologue et psychomotricienne dont l’objectif était de trouver un moyen de traiter les troubles de psychomotricité chez les enfants, les adultes et les personnes âgés. La mimographe devint alors la première et la seule à avoir adapté, le mime dans le domaine de la psychomotricité et du développement personnel.

Cette approche se veut ainsi une voie efficace vers l’expression vraie et l’unité de soi. Un outil permettant de mobiliser l’imaginaire et de concentrer son énergie dans un silence parfait pour s’exprimer avec son corps tout entier…

Selon les explications de Simone Conein-Gaillard, il s’agit sur un plan profond, de la représentation de tous les états d’âme et situations de l’être humain, aussi bien que de tout ce qui le touche de près ou de loin, comme la nature qui l’environne ou sa vie quotidienne… le mime est selon elle un moyen de développer l’éveil de son corps, il est également le parfait médiateur ; l’instrument dont elle se sert pour aborder, toucher, rééquilibrer, écouter l’être humain placé devant elle.

En thérapie, il est utilisé autrement que dans le spectacle, car n’est pas basé sur la représentation de l’apparence, mais sur le ressenti. Autrement dit, non pas sur la paraître mais sur l’être.

Simone explique que pour mobiliser le corps créateur, la mimothérapie travaille tous les aspects de la psychomotricité – le schéma corporel, l’espace et le rythme, les coordinations, les dissociations, le tonus, l’éveil kinesthésique. Tout cela est  enrichi par un travail sur la concentration et la respiration consciente. La technique est également basée sur le jeu, moyen de lâcher prise plus facilement, et de renouer avec la spontanéité de l’enfant en soi. Tout un stratagème qui permet de détourner l’attention du mental, pour mieux se libérer.

Pour les seniors, cette thérapie réunissant amusement, travail des articulations, et imagination, est source d’épanouissement et de libération. Retrouver la maîtrise de son corps, à la fois de l’intérieur et de l’extérieur, est générateur de joie et de satisfaction personnelle.


Poster un Commentaire

3 × cinq =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.