logo-mini
élèves

Jusqu’où peut aller un enseignant pour punir ses élèves ?


Partager

élèves

Comme nous vous le disions hier, l’Economiste est revenu sur un fait alarmant, le sadisme à l’école. Fala9a, coups de bâton, gifles… continuent en effet malgré l’interdiction.

Les profs, surchargés, ajoute la publication dans sa une, se défoulent contre les élèves. Des pratiques courantes dans le public comme dans le privé. La publication ajoute quelques chiffres : 48% des formes de violence sont verbales, 32% physiques, 3% tombent dans la catégorie du harcèlement sexuel.


Poster un Commentaire

4 + 19 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.