logo-mini
La Jupe Plissée

La jupe plissée tient le bon pli !


Partager

La Jupe Plissée

Aujourd’hui, zoom sur une jupe qui a pris depuis quelques temps le bon pli : il s’agit de la jupe plissée ! Passée des joueuses de tennis aux écolières et aux bourgeoises, la jupe plisée est féminine et facile à porter. Qu’elle soit à larges ou fins plis, elle compte bien conquérir les garde-robes des modeuses les plus férues.

À l’origine de la jupe plisée, il y a tout d’abord ce tissu dont les plis réguliers ont été cousus au haut du vêtement puis formés par la chaleur, généralement à la vapeur.

Aujourd’hui, rares sont les artisans plisseurs qui sculptent encore la matière à la main. En Bretagne, les « Plissés de France » perpétuent la tradition depuis 1956 pour les Maisons de couture les plus prestigieuses. Mais le plissé le plus en vogue est le plissé soleil. On attribue son invention au couturier Jean Patou qui conçoit ainsi la première jupe d’une joueuse de tennis, Suzanne Lenglen, qui la porte à Wimbledon en 1921. Puis, en 1947, le plissé soleil orne le premier défilé de Christian Dior.

Inspirée des courbes des fleurs, sa collection Corolle connaît un succès immédiat et le plissé soleil retrouve ses lettres de noblesse et de bourgeoisie. Sage et féminine, la jupe plissée s’est affranchie aujourd’hui de ses codes rigides pour adopter une allure plus glamour. Habilement réinterprétée par les créateurs de mode qui jouent sur les longueurs et les matières, elle se transforme dès lors en un terrain de jeu sans limites.


Poster un Commentaire

neuf + cinq =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.