logo-mini
Tariq Ramadan

Les jeunes du Moi de Ramadan


Partager

Tariq Ramadan

Il suffit de regarder la marche du monde pour s’apercevoir que nos dirigeants sont invariablement des juifs ou des francs-maçons. Parfois les deux. C’est une évidence pour qui veut voir mais nous n’avons malheureusement pas le droit de le dire ! Hitler et Pétain, les deux seuls dirigeants qui se sont réellement attaqués au complot judéo-maçonnique dans leurs pays respectifs l’ont payé très cher et leur mémoire est évidemment injustement diabolisée. Et depuis les juifs et les francs-maçons pullulent et triomphent.

Partout ? Non pas partout, de l’Atlantique à l’Euphrate, une région peuplée d’irréductibles musulmans résiste encore et toujours aux diaboliques comploteurs. Malgré les agissements du Shah, le 11 septembre 2001 et les printemps arabes, ces irréductibles ont poursuivi la lutte contre l’abject complot judéo-maçonnique. Une lutte de plus en plus violente dans laquelle tous les moyens sont permis.

Les juifs et les francs-maçons viennent une fois encore d’essayer de déstabiliser le camp des irréductibles en lui portant un coup juste au-dessous de la ceinture… Plus précisément au niveau de l’entrejambe ! Les juifs assistés de francs-maçons ou alors le contraire, je ne sais plus, viennent donc de frapper et leur dernière cible s’appelle Tarik Ramadan. Frère Tariq. De manière concertée et après plusieurs années de silence, plusieurs femmes l’accusent de les avoir agressées sexuellement ou à tout le moins de les avoir séduites.

L’islamologue suisse est en effet visé par deux plaintes pour viol en France et il est accusé par quatre anciennes élèves suisses d’avoir eu des relations sexuelles avec elles alors qu’elles étaient mineures. Ce qui lorsque l’on connait la lenteur légendaire des suisses et des suissesses prête à sourire. En effet, la puberté pour les suisses ne commence que vers l’âge de 24 ans donc plutôt à l’université qu’au collège ! Or Tariq Ramadan n’a pas enseigné dans une université suisse mais au collège. Ce qui suffit, si l’on est de bonne foi, à disqualifier ces honteuses accusations.

Que des prêtres catholiques s’adonnent à ce type de pratiques envers des enfants de chœur, rien de bien surprenant mais un islamologue, suisse qui plus est ! Cela ne tient clairement pas la route et sent le complot à plein nez. Un islamologue suisse, ça aime les fatwas, le chocolat, l‘emmental et le jeûne pendant le ramadan et non les chambres d’hôtels meublées de petites jeunes.

Ces accusations ne tiennent pas et ne résistent pas à l’analyse ! Il s’agit clairement de détruire le seul homme capable de démontrer la duplicité des juifs et des francs-maçons. Et comme ils ne peuvent l’attaquer professionnellement puisque quand même il enseigne à Oxford, alors ils ont décidé de le détruire par des allégations concernant sa vie privée prétendument dissolue. Puisqu’il pourfend l’adultère, alors il lui est reproché de lui-même commettre l’adultère, d’avoir des maîtresses, lui dont le métier est pourtant de toujours professer !

Tout cela ne tient clairement pas et d’ailleurs Tariq Ramadan a démenti catégoriquement les accusations à son encontre et si quelqu’un est bien placé pour savoir si ces accusations sont vraies ou fausses, c’est quand même bien lui.

Et lui nous dit qu’il est la cible d’une campagne de calomnie qui fédère ses ennemis de toujours. On le voit bien, à travers lui c’est l’Islam qui est visé par les croisés, les athées, les juifs et les brasseurs. Et nous devons le protéger et faire rempart de notre corps. Les sœurs devront toutefois veiller à ne pas l’émoustiller et à ne pas émoustiller les autres frères en faisant rempart de leur corps. Car même si les intentions sont pures, le diable, comme les francs-maçons, est partout.

Tout comme Moulay Omar Benhammad et Fatima Nejjar, Tarik Ramadan a une conception heureusement moraliste de la sexualité et prohibe les relations sexuelles hors mariage et, naturellement, il s’applique cette conception à lui-même. Il n’a d’ailleurs qu’une seule épouse alors que Dieu lui en autorise quatre, ce qui est clairement un signe de tempérance sexuelle. Il a préféré unir deux cœurs plutôt que s’unir à des corps. Ce qui démontre bien quel saint homme il est !

N’oublions pas que ce sont des mains judéo-maçonniques qui ont chassé la religion de l’école pour y faire entrer la fornication, l’homosexualité et le meurtre d’enfants pudiquement appelé avortement. Et c’est parce qu’il a toujours combattu ces sombres idées que le frère Tariq est aujourd’hui pris pour cible. En effet, celles et ceux qui veulent promouvoir la vertu et prévenir le vice sont systématiquement pris pour cibles par l’alliance judéo-maçonnique qui entend diviser la communauté des musulmans et empêcher le retour de l’unité et du Califat. Mais nous ne nous laisserons pas faire ! Jamais.


Poster un Commentaire

quatre + cinq =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.