logo-mini
Mohamed Ali

Hommage à Mohamed Ali : the Greatest, la mort d’une légende


Partager

Mohamed Ali

Mohamed Ali s’est accroché à la vie… mais après un combat de trente-deux ans, la maladie de Parkinson a fini par terrasser l’une des dernières icônes planétaires du sport.

Sans surprise, la mort de Mohamed Ali, né sous le nom de Cassius Clay, a provoqué une vague de réactions dans le monde sportif, mais aussi politique et artistique.

Il faut dire que la notoriété de Mohamed Ali, trois fois champion du monde, dépassait le monde de la boxe. Il était une icône culturelle, une force sociale et politique. Barack Obama a, lui-même, salué la mémoire d’une icône « qui a secoué le monde ».

Pour la petite histoire : Mohamed Ali, c’était tout de même, le sportif le plus photogénique du XXème siècle, longtemps le visage le plus reconnu de la planète.

Dans les hommages, beaucoup ont fait référence au charisme de l’homme, à l’engagement politique du militant. Conversion à l’islam, prise de position contre la guerre du Vietnam, soutien sans faille aux malades de Parkinson… Mohamed Ali était plus qu’un athlète.

Ses obsèques auront lieu vendredi, dans sa ville natale de Louisville, dans le centre-est des États-Unis… L’ancien président américain Bill Clinton sera d’ailleurs, l’une des trois personnalités, à prononcer son éloge funèbre.


Poster un Commentaire

dix-sept − huit =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.