logo-mini
Grève de la faim

Grève de la faim de prisonniers palestiniens : qui pour entendre leurs voix ?


Partager

Grève de la faim

Un quotidien libanais révèle qu’Israël a affirmé qu’il refuserait de négocier avec le millier de prisonniers palestiniens ayant entamé, la semaine dernière, une grève de la faim, une grève de la faim pour réclamer des conditions « dignes » de détention. On rappelle que près de 1 300 détenus, selon l’Autorité palestinienne, 1500 selon les associations de défense, refusent depuis lundi dernier de s’alimenter dans différentes prisons israéliennes.

Ce mouvement, inédit depuis 2013, a été initié par le leader Marwan Barghouthi. Barghouthi qui purge actuellement cinq peines de perpétuité. Les grévistes de la faim sont issus de toutes les mouvances politiques palestiniennes, du Fateh du président Mahmoud Abbas et de son grand rival Marwan Barghouthi, aux partis de la gauche en passant par le Hamas qui a salué je cite « les valeureux prisonniers » grévistes. « Têtes couronnées et estomacs vides », en soulignant le « soutien du peuple » après la tenue de manifestations de solidarité à travers les territoires occupés.


Poster un Commentaire

trois × deux =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.