logo-mini
Dinara Kasko

Le génie de Dinara Kasko… de l’architecture comestible


Partager

Dinara Kasko

Un ovni de la pâtisserie semble atterrir sur la planète terre. Nommé Dinara Kasko, ses créations, contemporaines et complexes,  s’apparentent à des édifices architecturaux d’une grande modernité.

Jeux de formes et de textures, la chef pâtissière d’origine ukrainienne expérimente sans cesse de nouvelles techniques et réalise des merveilles qui ne manquent pas de créer le buzz sur la toile. Star de la gastronomie mais aussi du web, elle réunit autour d’elle plus de 200 000 fans sur son compte Instagram.  Rien que ça !

Avec ses merveilleuses structures à l’esthétique et aux saveurs uniques, la jeune femme fait preuve d’une imagination débordante.

Sa force, elle la puise de sa première formation, en architecture. Le personnage met ainsi à profit ses deux passions pour imposer son style avec grâce.

Dinara Kasko, retenez bien son nom, utilise l’impression 3D pour nous étonner de ses gourmandises. Bien que la technique n’est pas innovante, la designer pâtissière, 27 ans à peine et diplômée de l’Université d’Architecture de Kharkov, use de son expérience en modélisation 3D pour inventer des pâtisseries aux formes inédites qui cassent avec les codes classiques. Des inventions qui selon ses mots Dinara, s’inspirent des « principes de construction géométrique tels que la triangulation, le diagramme de Voronoi, ou le bio mimétisme qu’elle définit comme une technique qui « utilise les modèles, les systèmes et les éléments de la nature, les macroéléments en général. Fragmentation des coquilles en expansion, en spirale, structure d’herbe, la forme que les bulles prennent. » Tout est matière à observer !

Elle a ainsi recours à des logiciels professionnels pour réaliser ses gâteaux géométriques inspirés de la nature, puis elle modélise son idée sur son ordinateur jusqu’à obtenir un résultat satisfaisant. Ne reste plus qu’à imprimer le modèle grâce à une imprimante 3D,  modèle qui servira à la confection d’un moule en silicone alimentaire, et qui aidera à obtenir les formes imaginées.

Des structures pensées tel un immeuble où  tout doit être pensé pour un bon maintien… forme, volume,  composition, couleurs et textures… le moindre petit détail doit être pris en considération pour éviter la chute.

Pour le moment, Dinara kasko ne se revendique pas comme pâtissière professionnelle malgré la fougue qu’elle a su créer autour d’elle. Actuellement, elle prend des cours auprès de chefs de renom et rêve un jour de créer sa propre école de pâtisserie.

En attendant, elle continue sur sa lancée en suivant son instinct et sa passion pour les deux arts de la pâtisserie et de l’architecture, et ne cesse de nous bluffer par ses délicieuses inventions résolument soigneuses et raffinées.


Poster un Commentaire

cinq + 20 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.