logo-mini
Foi et Raison

Foi et Raison sont-elles compatibles?


Partager

Foi et Raison

En définissant les termes « Raison » et « Foi », on entre d’emblée dans le vif de la question.

La Raison désigne souvent l’ensemble des connaissances que l’homme peut acquérir par lui-même, par opposition à celles qu’il acquiert par la Révélation.

La raison est la faculté de connaître (selon Kant), de bien juger (selon Descartes), de discerner le vrai et le faux, le bien et le mal, de raisonner. À ce titre, la raison est considérée comme le propre de l’homme.

La foi elle, relève de la sphère du religieux et du sacré. Comme une nouvelle naissance, elle décrit un acte d’adhésion à l’être suprême, elle est adhésion, parce qu’elle fait intervenir un contenu constitué de vérités professées, de rites et de pratiques.

La raison est alors présentée comme le domaine de la connaissance objective, de la connaissance explicable par des lois universelles alors que la croyance religieuse, ou la foi peut être subjective.

Ce qui a fait établir par certains philosophes que la raison objective s’opposait bien souvent et clairement à la foi, constituant même un frein à la croyance religieuse.

De son côté, Kant permet toutefois de nuancer ces propos. La croyance selon Kant est, je cite : « un fait de notre entendement susceptible de reposer sur des principes objectifs, mais qui exige aussi des causes subjectives dans l’esprit de celui qui juge.»

Enfin, le célèbre islamologue disparu Jacques Berques a écrit ce livre, « Relire le Coran », avec dans une seconde édition, entièrement révisée, une œuvre qui nous fait redécouvrir le Coran, dans le souffle de ses origines, ouvrant la perspective d’un Islam éclairé ou Foi et Raison ont toutes deux leur place.


Poster un Commentaire

2 × 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.