logo-mini
Isabelle Adjani

Festival International du Film de Marrakech Jour 7 : Pleins feux sur Isabelle Adjani


Partager

Isabelle Adjani

L’actrice française de 61 ans recevra un hommage ce soir au Palais des Congrès pour l’ensemble de sa carrière, une filmographie qui compte des longs-métrages comme l’Histoire d’Adèle H en 1975, Possession en 1981, Camille Claudel en 1988, La Reine Margot en 1994.

Celle qui a débuté sa carrière à 14 ans, a reçu cinq césars, un record.

Né d’un père français d’origine Kabyle et d’une mère allemande, Isabelle Adjani a remporté deux fois, le Prix d’interprétation féminine au Festival de Cannes.

En 1981, pour Possession d’Andrzej Żuławski et Quartet de James Ivory.

François Truffaut disait d’elle « Il faudrait la filmer tous les jours, même le dimanche ».

La comédienne très engagée dans ses rôles explique je cite « Le cinéma, même s’il ne sert pas qu’à ça, est producteur de révélations, dans le sens où il permet de faire exister la face cachée des choses. »

Et elle ajoute : « Mon métier n’est pas une profession, mais une profession de foi. J’ai besoin, illusion ou pas, de croire qu’il y a une utilité dans ce que je fais, ne serait-ce que pour avoir envie de le faire. »

Le FIFM lui rend hommage ce soir au Palais des Congrès à 19h30.


Poster un Commentaire

4 × trois =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.