logo-mini
écoles

Fermeture de 200 écoles publiques depuis 2008 : être au fond du gouffre et continuer à creuser


Partager

écoles

Nous parlions, il y a quelques jours, de la rentrée scolaire ratée, et des classes surchargées, avec des classes qui comptent parfois jusqu’à 70 élèves.

Cette fois le quotidien Al Massae alerte sur un autre des innombrables maux qui frappent notre école publique : Une organisation de défense des droits de l’enseignement public, rapportée par Al Massae, a avancé un chiffre alarmant : plus de 200 établissements publics ont été fermés depuis 2008 au Maroc. Ils ont été remplacés soit par des écoles privées, soit par des bâtiments qui abritent des activités qui n’ont rien à avoir avec l’enseignement.

Le quotidien avance plusieurs exemples à Marrakech ou à Casablanca, où une faculté de médecine privée a pris plus des 2/3 de la surface de deux collèges publics, au quartier Maârif.


Poster un Commentaire

trois × 5 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.