logo-mini
femmes musulmanes

Les femmes musulmanes, premières victimes de l’islamophobie en Europe


Partager

femmes musulmanes

Selon les conclusions du nouveau rapport du réseau européen contre le racisme qui s’intitule « femmes oubliées : l’impact de l’islamophobie sur les femmes musulmanes », et qui couvre 8 pays européens, hé bien vous l’aurez compris, ce sont les femmes qui paient le prix fort de cette islamophobie rampante en Allemagne, en Belgique, au Danemark, en France, en Italie, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et en Suède.

L’étude s’axe principalement sur les violences physiques et verbales mais aussi sur les discriminations à l’embauche.

Ainsi dans le monde du travail, les femmes musulmanes font souvent l’objet d’une triple peine : sur la base du genre d’abord, ensuite l’origine ethnique puis la religion.

Le rapport révèle aussi les préjugés et représentations stéréotypées qui sont diffusés dans les médias et discours publics. Une attention négative qui crée un terrain propice aux pratiques discriminatoires et aux violences au quotidien.

« L’Union Européenne ne peut pas se permettre d’exclure et d’oublier les femmes musulmanes si elle veut prôner l’égalité des sexes et la lutte contre le racisme. Les lois européennes contre les discriminations dans l’emploi et les crimes de haine doivent également les protéger de manière efficace. »  Ce sont les mots de Sarha Isal, Présidente d’ENAR, Le réseau européen contre le racisme.


Poster un Commentaire

trois + 13 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.