logo-mini
logement

Faut-il mettre une taxe sur les logements vacants ?


Partager

logement

Le HCP a donc publié en fin de semaine dernière des chiffres relatifs à la situation du logement au Maroc. 8,8 millions d’unités d’habitation composaient le parc national en 2014, dont environ 6,2 millions en milieu urbain (69,8%) et 2,6 millions en milieu rural (30,2%). Plus de 12% de ces habitations sont inoccupées, soit plus d’un million d’unités selon les mêmes sources : presque la totalité de ces habitats se situent dans des quartiers urbains fantômes.

À cela s’ajoutent les logements secondaires et saisonniers qui constituent 8% du parc. Les habitats vides sont particulièrement fréquents dans la région de Casablanca-Settat où ils constituent un quart du parc (24,1%). Les régions qui suivent sont Tanger-Tétouan- Al Hoceima (15,9%), Rabat-Salé-Kénitra (12,7%) et Fès-Meknès (12%), selon des précisions du HCP.


Poster un Commentaire

10 − deux =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.