logo-mini
Trump

Donald Trump plaqué par les footballeurs


Partager

Trump

Aux États-Unis, le torchon brûle entre la Maison Blanche et l’industrie du sport, notamment celle du football américain. Cela fait cinq jours maintenant que le chef de l’Etat américain et les joueurs de la National Football League échangent des invectives par réseaux sociaux interposés. La controverse a débuté vendredi lorsque, dans un discours prononcé devant ses partisans dans l’Alabama, Donald Trump a insulté les joueurs protestant lors de l’hymne américain. Des insultes que la bienséance nous interdit bien évidemment de relayer mot pour mot à l’antenne.

Le milliardaire faisait référence au geste de Colin Kaepernick, ancien quaterback des (Forty Niners) 49ers de San Francisco. Le joueur, on le rappelle, s’était agenouillé l’an passé pour protester contre les violences policières commises contre les Afro-Américains.


Poster un Commentaire

un × 4 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.