logo-mini
Désintoxiquez-vous

Désintoxiquez-vous !


Partager

Désintoxiquez-vous

Pesticides, polluants chimiques, perturbateurs endocriniens… nous sommes exposés de nos jours à d’innombrables facteurs qui favorisent la détérioration de notre santé. Face à cela, il y a ceux qui paniquent, ceux qui sont dans le déni total de ce qu’est la réalité amère, et ceux qui réagissent en dénonçant les pratiques douteuses des industriels ou en optant pour un changement radical de leurs habitudes de consommation, en guise de prévention.

Parmi les dénonciateurs connus, on citera le médecin Véronique Vasseur, auteure de « Désintoxiquez-vous ». Dans son ouvrage, elle nous livre un guide pratique de survie, pour nous permettre de nous protéger des produits toxiques, tout en continuant à profiter de la vie.

Se basant sur des études révélant d’innombrables scandales sanitaires, parmi lesquels, la découverte de traces de pesticides dans des tampons hygiéniques, ou des substances chimiques dans certains cosmétiques et des produits, notamment pour bébés, elle nous livre certaines astuces qui évitent la contamination. Celle qui au-delà de l’alimentation, va dans nos produits ménagers, et donc dans nos intérieurs, nos voitures, et par conséquent fait partie de notre vie…

Face à un sentiment d’impuissance, Véronique Vasseur explique que la majorité des gens tombent dans le fatalisme, et baissent les bras, tout en continuant leur routine. Or, selon elle, si tout le monde boycottait ces produits bourrés de substances malsaines, les industriels se mettraient eux même à changer leur mode de production, et la santé publique serait ainsi davantage assurée.

Dans une interview accordée à la presse, l’auteure se désole du mode d’achat des consommateurs d’aujourd’hui. Elle explique que le problème, « c’est que la société de consommation dans laquelle nous vivons nous habitue à avoir tout, tout de suite. » Et qu’il suffit de commencer à  lire les étiquettes, à s’intéresser à la provenance des produits, pour que cela devienne un automatisme. Pour le médecin, « Il ne s’agit pas de s’arrêter de vivre, bien au contraire, mais d’améliorer sa vie grâce à des actions simples, pleines de bon sens. »

L’idée est d’opter pour une cuisine simple et rapide, à base de produits frais, de saison, et de se tourner vers le bio. Selon Véronique Vasseur, une pomme non bio par exemple, est traitée avec plus de 30 pesticides, et est souvent recouverte d’une cire pour la rendre plus brillante et attrayante aux yeux des consommateurs. Cette cire, c’est la morpholine, un additif dénoncé par L’OMS (organisation mondiale de la santé). Pour manger une pomme non bio, l’auteure de « Désintoxiquez-vous », précise qu’il faudrait enlever un centimètre de chair pour être tranquille.

Notons par ailleurs, qu’il est important de se méfier des produits maquillés et estampillés de mots tels : « produit de la ferme », « naturel », ou « écologique ». Mieux vaut selon Véronique Vasseur d’acheter plus de légumes bio et moins de viande, souvent contaminée elle aussi par les OGM, les pesticides et les antibiotiques, et de poisson, bourré pour certains de mercure.

Pour se protéger, Véronique Vasseur dit acheter ses légumes chez un maraîcher, elle dit également utiliser une carafe pour filtrer l’eau, éviter tout ce qui est plastique, et utiliser du vinaigre blanc et du bicarbonate de soude en guise de produits ménagers.. Bref, A chacun de trouver sa propre façon de fonctionner, de consommer.


Poster un Commentaire

cinq + sept =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.