logo-mini
vandalisme

Dépasser les clichés pour vaincre le vandalisme dans le football


Partager

vandalisme

La semaine dernière, les services de la préfecture de police de Tanger ont arrêté 23 personnes, dont 9 mineurs, pour leur implication présumée dans des actes de violence et de hooliganisme. Des actes survenus à l’issue du match opposant le MAS à l’IRT.

7 véhicules des forces de l’ordre et 12 voitures de particuliers ont été endommagés à cause de jets de pierres. Huit blessés parmi les forces de l’ordre avaient été transportés à l’hôpital, selon un communiqué de la DGSN. Des faits qui nous rappellent tristement le drame de mars dernier, où deux supporters du Raja de Casablanca avaient trouvé la mort, suite à des affrontements entre groupes d’Ultras. Depuis, les Ultras justement ont été dissouts dans tout le Royaume. Une décision qui a été suivie par un large boycott des supporters des matchs du championnat national ; quasiment toutes les rencontres se sont déroulées cette année devant des gradins vides.


Poster un Commentaire

sept + 4 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.