logo-mini
culture

La culture, meilleur moyen pour la réintégration des détenus


Partager

culture

La Semaine du livre, organisée à la prison locale d’Errachidia du 19 au 24 avril, est devenue une tradition annuelle visant l’humanisation des établissements pénitentiaires, a indiqué mercredi le directeur de ce lieu de détention de cette ville du Sud-est du Royaume. Ces derniers temps, ce genre d’initiatives est organisé un peu partout dans les prisons du Royaume. Il y a quelques semaines par exemple, une université de printemps a été organisée à la prison de Oukacha à Casablanca. Les salons du livre se font aussi de plus en plus nombreux et concernent plusieurs centres pénitenciers dans tout le Royaume.


Poster un Commentaire

deux × quatre =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.