logo-mini
Al Thani

La collection Al Thani au Grand Palais à Paris : quatre siècles de joaillerie indienne


Partager

Al Thani

Après une double exposition star au Met de New York et au Victoria & Albert Museum à Londres, l’immense collection de pierres précieuses et bijoux du Sheikh Hamad bin Abdullah Al Thani s’installe à Paris jusqu’au 5 juin. Quatre siècles de joaillerie créée pour les maharadjahs de l’Inde avec des pierres précieuses d’exception extraites des mines du Sri Lanka et du Cachemire dont le saphir de Ceylan, la mythique émeraude sculptée de 57 carats sans aucune imperfection.

L’Agra, un diamant rose de 28 carats du 16ème siècle ou le diamant Œil de tigre serti par Cartier en 1937 sur un ornement de turban. La Collection Al Thani est également immortalisée dans l’ouvrage Beyond Extravagance, publié aux éditions Assouline.


Poster un Commentaire

5 × un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.