logo-mini
cinéma

Le cinéma marocain est-il condamné à surfer sur le misérabilisme pour se vendre à l’étranger ?


Partager

cinéma

Le Festival International du Film de Femmes de Salé (FIFFS) se veut un regard croisé d’hommes et de femmes sur des questions relatives à la condition féminine, à partir d’une approche cinématographique. Cette manifestation, organisée par l’Association Bouregreg, se veut une plate-forme incontournable qui favorise l’échange cultuel et artistique entre des cinéastes de renom provenant de différents pays.

La compétition officielle fiction de cette 11ème édition, connaîtra la participation de 12 films représentant l’Europe, l’Amérique latine, l’Asie, l’Afrique et le Monde Arabe. Organisé cette année du 25 au 30 septembre, sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, ce festival de grande envergure dévoile que les questions du genre, telles qu’elles sont traitées, captées et montrées par ces films au féminin, sont indissociables de bien d’autres questions sociales, culturelles, économiques et humaines.


Poster un Commentaire

dix-neuf + onze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.