logo-mini
Chico and the Gypsies

Chico and the Gypsies au Selman Marrakech au profit de l’association Ecole Riad Zitoune


Partager

Chico and the Gypsies

Nous avions reçu Chico, membre fondateur du groupe Gipsy Kings sur notre plateau, pour s’exprimer sur son engagement en faveur de l’association Ecole Riad Zitoune qui œuvre pour l’alphabétisation des jeunes filles issues de milieux défavorisés. Cette fois, c’est à notre tour d’être invité au concert caritatif offert par Chico and the Gypsies, organisé le samedi 28 mai au sein de l’hôtel Selman de Marrakech. Un cadre idyllique, réputé pour son architecture Arabo-Andalouse et son Haras de pur-sang arabes pour une soirée sous le signe de la générosité.

20h : les convives se pressent en tenue de soirée devant les imposantes portes traditionnelles du Selman Marrakech. Des tapis berbères nous guident jusqu’à l’entrée de l’Hôtel où nous découvrons une scène installée en plein air située au bord de la piscine, un buffet et des tables à la décoration raffinée. Côté météo, le ciel est clément et la nuit douce, aucun nuage à l’horizon pour gâcher cette soirée qui s’annonce magique.

21h : la scène s’illumine pour faire place à la troupe de danseuses de la revue Ohlala qui nous charment par leur danse du ventre, un spectacle envoûtant et sensuel pour annoncer en douceur l’arrivée des 13 musiciens et chanteurs du groupe Chico and the Gypsies.

22h : Eric Falt, sous-directeur général de l’UNESCO pour l’éducation, la science et la culture s’exprime sur scène pour remercier le public, venu nombreux soutenir l’action menée par Chico, un soutien de longue date puisque cela fait près de 20 ans que l’artiste collabore avec l’organisation des nations unies pour la paix. Nous assistons au témoignage émouvant d’une jeune étudiante venue remercier Chico pour son engagement.

22h30 : Le groupe Chico and the Gypsies, font son  entrée sur scène et nous communiquent instantanément leur joie de vivre. S’enchaînent alors les mélodies endiablées, accompagnées des voix suaves et gorgées de soleil si spécifique au Gypsies, les membres du public ne tardent pas à quitter leurs tables pour se rendre aux abords de la scène pour danser et chanter en cœur des titres comme Bamboléo, Volaré, Jobi Joba ou encore des reprises comme My Way de Frank Sinatra, Hôtel California du groupe Eagles, sans oublier le traditionnel clin d’œil au grand Charles Aznavour. Après 2h30 de spectacle, Chico and the Gypsies nous quittent, nous repartons le cœur rempli de soleil, de joie, nous emportons avec nous des mélodies et souvenirs plein la tête. Oléééééééé…


Poster un Commentaire

un + 13 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.