logo-mini
encens

Un chercheur a mis à jour la molécule clé de l’un des plus vieux parfums du monde : l’encens


Partager

encens

Extrait de la sève d’un arbre des bords du Golfe d’Aden et de la mer Rouge, l’encens est une gomme-résine qui provient de pays comme le Yémen, l’Éthiopie, le Soudan et le sultanat d’Oman.

Les parfumeurs et chimistes connaissaient déjà la note de tête et la note de cœur de l’encens.

Mais en revanche la note de fond leur manquait, celle qui reste quand les autres composants plus volatils se sont évaporés.

Elle vient d’être identifiée par un chercheur français du CNRS rapporte l’AFP.

Dans l’encens, il s’agit de deux composants, les « acides olibaniques ». Leur formule permet de reproduire un encens de synthèse.

Utilisé depuis plus de 6000 ans, l’encens n’est donc plus un secret. Un brevet a été déposé avec le négociant et industriel français partenaire de la recherche du CNRS.


Poster un Commentaire

20 − quinze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.