logo-mini
Art Week

Casablanca Art Week, le bilan. Expositions collectives aux galeries Shart et Tandem. L’Audi Mastermind Art Prize


Partager

Art Week

Une nouvelle édition du programme Mastermind qui vise à faire découvrir et promouvoir les artistes émergents de la scène nationale. 

Organisé à la Galerie Venise Cadre, il s’est clôturé avec le prix parrainé par le constructeur Audi qui récompense un artiste marocain de moins de 30 ans en finançant la création et la réalisation d’une œuvre d’art inédite intégrant des dimensions numériques et digitales.

Au programme aussi de cette édition qui s’est achevée dimanche: des expositions collectives dans les galeries Shart et Tandem, et street art chez Bulgari dont la boutique du quartier Racine a accueilli les œuvres de 3 artistes urbains marocains, Abid Abid, Majid el Behar et Senzo.

Le premier développe à l’international, une esthétique graffiti qui inclut la série «Berberism 2.0», une rencontre entre l’univers berbère traditionnel, le futurisme numérique et l’allégorie du temps.

Senzo axe sa démarche créative sur les textures abstraites et la géométrie, entre onirisme et graphisme contemporain, tandis que Majid privilégie le figuratif pour se jouer des codes du folklore marocain.


Poster un Commentaire

cinq + 17 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.