logo-mini
caméras

Caméras de vidéosurveillance à Casablanca : les citoyens sont forcés de choisir entre liberté et sécurité


Partager

caméras

La métropole se dote de ses propres caméras de surveillance, à l’instar d’autres grandes villes dans le monde. C’est ce que nous apprend Al Ahdath al Maghribia, repris par la presse électronique comme le Site Info ou Infomédiaire. Coût de l’installation : 8,5 milliards de centimes pour l’installation de plus de 1 000 caméras de surveillance sur la voie publique, dont 200 sont déjà opérationnelles dans différents carrefours et avenues.

De même, la Commune compte concrétiser la mise en place de quelque 20 centres mobiles d’imagerie et de contrôle. Chacune de ces caméras contrôlera au moins 10 sites, ce qui signifie que 10 000 points, au minimum, seront l’objet de cette vidéosurveillance. Et quotidiennement, 24h/24, la sauvegarde des images transmises par les caméras de surveillance, leur analyse et leur exploitation seront du ressort de la préfecture de police du Grand Casablanca.


Poster un Commentaire

17 − quinze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.