logo-mini
Cachemire

Attaque d’une base au Cachemire et tensions indo-pakistanaises


Partager

Cachemire

L’attaque du 18 septembre contre l’armée indienne au Cachemire a provoqué la mort de dix-huit militaires.

Le gouvernement Modi, qui considère que les assaillants venaient du Pakistan, n’exclut aucune éventualité. Pour la presse indienne, une déclaration de guerre n’est pas l’option à privilégier.

De son côté, le parti majoritaire, le BJP, attend du Premier ministre qu’il réagisse selon la formule “œil pour œil, dent pour dent”, considérant qu’une “absence de réaction au terrorisme” serait un signe de lâcheté.


Poster un Commentaire

5 × 2 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.